Fernand Fleuret  

From The Art and Popular Culture Encyclopedia

Jump to: navigation, search

Related e

Google
Wikipedia
Wiktionary
Wiki Commons
Wikiquote
Wikisource
YouTube
Shop


Featured:
Train wreck at Montparnasse (October 22, 1895) by Studio Lévy and Sons.
Enlarge
Train wreck at Montparnasse (October 22, 1895) by Studio Lévy and Sons.

Fernand Fleuret (1883 in Gondrecourt - 1945) was a French writer and poet. He also wrote under the pseudonym Ludovigo Hernandez and contributed to the Bibliothèque des Curieux.

Biographie

Fernand Fleuret a passé son enfance chez son arrière-grand-mère à Saint-Pair-sur-Mer puis vécu ses années de jeunesse à Granville chez son grand-père ; il a fréquenté le lycée de Coutances et celui des jésuites à Jersey.

Fernand Fleuret a fait ses premiers pas dans le journalisme au Patriote Normand à Flers.

Il avait à peine une vingtaine d’années quand il a connu Louis Beuve. C’est lors d’un retour dans la Manche de son enfance qu’en 1925, il est reçu, avec André Salmon, chez le peintre graveur et juge de paix Edmond-Marie Poullain à Bréhal. Ils allèrent ensemble à la foire de Lessay où Fleuret revit Louis Beuve.

Baigné dans le microcosme littéraire et artistique parisien avant et après la Première Guerre mondiale, il côtoie Guillaume Apollinaire, fréquente Max Jacob, André Salmon, Jean Cocteau, et des peintres comme Othon Friesz ou Raoul Dufy. Remy de Gourmont, qu’il rencontre au Mercure de France, « lui a communiqué son goût pour les éditions soignées et la recherche d’écrits oubliés ». À la revue Marges, il travaille avec Tristan Klingsor, Francis Carco, et Tristan Bernard.

Il mène la vie agitée de beaucoup de poètes ou d’artistes de l’époque et sa santé fragile le contraint à descendre dans le sud de la France. Il meurt à 62 ans.

Ami de Guillaume Apollinaire, Raoul Dufy et Gus Bofa, auteur de Jim Click et de Vie de la bienheureuse Raton, fille de joie, Fernand Fleuret est un poète, érudit et mystificateur.

Principales publications

  • Les Derniers Plaisirs, Paris, librairie Gallimard,1924
  • Histoire de la bienheureuse Raton, Paris, Librairie Gallimard, 1926
  • Le Cendrier, 1925
  • Contes saugrenus, Pierre Sylvain Maréchal, notice et bibliographie par le chevalier de Percefleur (Fernand Fleuret et Louis Perceau), Paris, Bibliothèque des Curieux, 1927
  • Jim Click ou la merveilleuse invention, Paris, Gallimard, 1930
  • Fenêtre sur le passé, Paris, Bernard Grasset, 1936
  • Friperies, illustré par Raoul Dufy
  • Le Cornet à poux, Paris, Mercure de France, 1938
  • Falourdin
  • Les Nymphes de Vaux
  • Fraternité, en collaboration avec Georges Girard, suivi de Caravaca, en collaboration avec Amades Legua
  • Echec au Roi
  • Le Général Baron Lejeune




Unless indicated otherwise, the text in this article is either based on Wikipedia article "Fernand Fleuret" or another language Wikipedia page thereof used under the terms of the GNU Free Documentation License; or on original research by Jahsonic and friends. See Art and Popular Culture's copyright notice.

Personal tools